Publicité
Publicité
F-R.S. | vendredi 30 août 2013 - | Dernière modification le

Pénibilité du métier de kinésithérapeute ?

Dans le cadre de la future réforme des retraites qui devrait être étudiée à la rentrée, Jean-Marc Ayrault a annoncé la mise en place d'un compte pénibilité pour les salariés du privé. La FFMKR  et l'Union l'ont d'ores et déjà dénoncée, considérant qu'elle créait une inégalité de droits supplémentaire pour les kinésithérapeutes libéraux. Les salariés du public ne sont pas non plus concernés par cette réforme.

En 2008, la CARPIMKO avait publié une enquête sur la pénibilité des auxiliaires médicaux. Ainsi on apprenait que les trois quarts des kinésithérapeutes libéraux travaillaient plus de 50 heures par semaine, et qu'ils étaient exposés à des risques physiques importants. 

L'auteur d'un article publié dans KinéActu en 2012, estime même que la profession serait particulièrement exposée au stress et au burn-out. 

Côté salariés, Roland Sultana (Kinésithérapeute Cadre de Santé) propose une mesure de la charge de travail, afin de diminuer la pénibilité en répartissant équitablement la charge de travail en centre.

En conclusion, la loi définit la pénibilité dans l'article L4121-3-1 du code du travail et précise sa nature dans l'article D4121-5, où on peut trouver :

« Les facteurs de risques mentionnés à l'article L. 4121-3-1 sont :1° Au titre des contraintes physiques marquées :
    a) Les manutentions manuelles de charges définies à l'article R. 4541-2 ;
    b) Les postures pénibles définies comme positions forcées des articulations ;
    c) Les vibrations mécaniques mentionnées à l'article R. 4441-1 ; [...] »
Tout est dit.

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons