Publicité
Publicité
F-R.S. | mercredi 25 septembre 2013 - | Dernière modification le

La FNEK publie son dossier sur le coût des études de kinésithérapie

La Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie (FNEK) a publié ce mercredi son désormais traditionnel « Dossier sur le coût des études de kinésithérapie ». Selon cette étude, les dépenses de scolarité auraient augmenté cette année de 1,4% en Île-de-France et de 4,49% en province.

Ces résultats ont été obtenus par l’intermédiaire d'un questionnaire distribué auprès de 1220 étudiants en institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK). Ce tableau tiré de l'étude illustre l'énorme variabilité des frais d’inscription d'un institut à l'autre :

Coût des études source FNEK

L'écart constaté se justifie par la coexistence d'instituts publics aux frais d'inscription bas, privés non lucratif aux frais d'inscriptions moyens, et d'instituts privés à but lucratif aux frais d'inscriptions élevés. Le différentiel entre province est région parisienne est expliqué par la présence d'un grand nombre d'IFMK à but lucratif en Île-de-France.

La hausse la plus spectaculaire concerne les IFMK publics pour qui une hausse de près de 27% est enregistrée. Celle-ci correspond à l'ouverture récente d'instituts insuffisamment financés par les collectivités (Brest 6 000€/an, Laval 2 700€/an, Dax 820€/an).

Toujours selon cette étude, 20% des étudiants en kinésithérapie contracteraient un prêt afin de financer leurs études. Leur endettement dépasserait les 23 000€ pour financer une scolarité en IFMK privé lucratif.

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons