Publicité
Publicité
julien groues | mardi 16 septembre 2014 - | Dernière modification le

Un colloque pour le Master

C’est à l'occasion de la journée internationale de physiothérapie que s’est tenu, mardi 9 septembre, le colloque « Science et kinésithérapie » à l’Académie de Médecine. Organisé par le Conseil National de l'Ordre des Masseurs-Kinésithérapeute (CNOMK), l’objectif de cette journée était de mettre en avant les arguments favorables à une élévation de la kinésithérapie au rang de Science médicale.


C’est devant une petite centaine de participants, que Jean Debeaupuis, directeur général de la Direction Générale de l’Offre de Soin (DGOS) au Ministère de la Santé, a annoncé qu’un nouvel arbitrage ministériel de la réforme de la formation des kinésithérapeutes allait bientôt être rendu public. En effet, la réingénierie des études est en situation de blocage depuis plusieurs mois suite au refus de l'ensemble des organisations représentatives de travailler sur un programme de quatre ans. Le directeur ministériel est également revenu sur l’épineux dossier des professions réglementés : les kinésithérapeutes ne serait pas concernés.

Robert Forget, responsable de la formation en physiothérapie à l'université de Montréal, a ensuite abordé la question de la recherche en kinésithérapie/physiothérapie. Alors que la recherche est en constant développement, il semblerait que les avancées ne soient pas mises en pratiques par les professionnels. Ainsi, d’après une étude menée dans les années 2000 aux États-Unis, 30 à 50% des actes réalisées par les physios ne seraient pas fondés sur des preuves. 20 à 30% d’entre eux seraient même inutiles pour le patient. L’évolution scientifique des savoirs nécessiterait donc une modification de la formation initiale en intégrant l’analyse des données de la science.

La journée s'est conclu sur la nécessité pour les intervenants d’obtenir une reconnaissance Master pour la profession. Le CNOMK a d’ailleurs dévoilé les résultats d’une enquête Harris Interactive appuyant cette revendication.

> Discours inaugural de Pascal Mathieu
> Communiqué de presse de l'Ordre : « Unanimité pour la reconnaissance de la kinésithérapie comme une science médicale »

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons