Publicité
Publicité
F-R.S. | dimanche 14 décembre 2014 - | Dernière modification le

Réforme de la formation en ostéopathie

Les décrets réformant la formation en ostéopathie ont été publiés ce 14 décembre. En moins de deux ans de travail, les ostéopathes auront élaboré, avec l'aide du gouvernement, la formation la plus complète d'Europe : en 5ans.



C'est en 2002 que la Loi Kouchner légalise en France la pratique de l’ostéopathie par des non-professionnels de santé. Dès lors, le nombre d'ostéopathes a explosé dans notre pays. Profitant de la publication tardive, en 2007, des décrets d'application, les écoles, très lucratives, se sont multipliées : 45 en 2010. 

Entre 2010 et 2014, le nombre d'ostéopathe est passé de 11 000 à 20 000 dont 37% de kinésithérapeutes et 60% de non-professionnels de santé. Face à ce constat, il est devenu urgent pour le gouvernement de légiférer : le grand nombre d'école produisait des ostéopathes trop nombreux, et avec une formation de qualité très hétérogène. 

Le Décret n° 2014-1505 du 12 décembre 2014 réforme donc la formation des ostéopathes. Ceux-ci seront formés dès la rentrée 2015 en 5ans. Le cursus se déroulera dans des écoles dont les critères d'agréments sont durcis pour en diminuer leur nombre et améliorer la qualité des enseignements. 

L'Arrêté du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie régie l'organisation des écoles, sur un modèle proche de celui des instituts de formation d'auxiliaires médicaux. Un conseil scientifique est chargé de garantir la qualité des enseignements et propose des thèmes de formation continue et de recherche. 

Un dernier arrêté décrit les dispenses d'enseignements susceptibles d'être accordées pour obtenir le diplôme d'ostéopathe. Ainsi, de droit, les professionnels de santé peuvent obtenir une dispense, variable selon leur titre. Les masseurs-kinésithérapeutes devront suivre 1 252 heures d'enseignements et 300 heures de formation pratique sur les 4 860 heures totales du cursus. 


Dans un communiqué, le Syndicat Français des Ostéopathes se félicite de cette réforme, revendiquant le « dispositif de formation le plus complet et le plus détaillé des professions de la santé ». Qualifiant leur profession de désormais « mature », le syndicat ne compte pas s'arrêter là pour la reconnaissance de l'ostéopathie. 

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons