Publicité
Publicité
F-R.S. | samedi 14 novembre 2015 - | Dernière modification le

Qu'est-ce qu'un kinésithérapeute expert ?

Depuis une quinzaine d’années, le monde juridique et judiciaire reconnait les compétences spécifiques des MK : une quarantaine d’experts sont aujourd’hui inscrits sur les listes de cours d’appel dans la rubrique F8-2 « Kinésithérapie-rééducation fonctionnelle » et F10-1 « Experts spécialisés en matière de nomenclatures d’actes professionnels ».


Les Experts judiciaires kinésithérapeutes sont des techniciens de terrain, formés à la procédure judiciaire, et qui ont pour mission d’éclairer le juge en toute indépendance, sur la pratique de leur art.

De par leurs compétences, ils sont aussi à même d’évaluer un préjudice ou un dommage corporel, de le quantifier, d’élaborer un diagnostic et un pronostic kinésithérapique à court, moyen et long terme. Ils peuvent donc être missionnés comme co-expert ou sapiteur dans une affaire qui ne met pas en cause un MK directement, mais pour laquelle il faut évaluer le degré de préjudices subi par la victime, et le handicap temporaire et/ou permanent.

Les kinésithérapeutes experts interviennent aussi comme experts conseils, ou experts de parties, ils proposent alors leur assistance technique :

  • Auprès des professionnels de santé (quand leur responsabilité est recherchée lors d’une plaine d’un patient ou de l’assurance maladie) ;
  • Auprès des victimes (évaluation de leurs dommages corporels devant les juridictions civiles, les assurances ou la sécurité sociale) ;
  • Auprès de l’assurance maladie ;
  • Auprès des assurances ;
  • Auprès des instances ordinales (CDPI et CDN) ;


Renseignements : www.kinelegis.com

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons