Publicité
Publicité
F-R.S. | mardi 29 décembre 2015 - | Dernière modification le

Rétrospective 2015 : l'année du changement !

L'année 2015 a été marquée par de nombreux changements, voir même une petite révolution dans le monde de la kinésithérapie française. 


- Éditorial -


Qui peut se souvenir de l'actualité de l'année 2014 ? Il y a des années comme ça, plus discrètes que d'autres. Mais ce n'est certainement pas le cas de l'année 2015 qui restera marquée à bien des égards dans la mémoire des Français... mais aussi des kinésithérapeutes. 

Une année noire. Dès le 7 janvier la violence s'abattait sur notre pays. Elle ne cessera pas : meurtres, guerre, réfugiés, misère, drames... Çà et là, des kinésithérapeutes s'illustrent : dans des missions humanitaires auprès des réfugiés, mais aussi dans l'assistance aux victimes des attentats du 13 novembre. Puissions espérer une année 2016 plus paisible.

Fronde des libéraux. Dès le mois de février, et jusqu’à cette fin d'année, le projet de loi de modernisation de notre système de santé aura fait couler beaucoup d'encre ! En cause la généralisation du tiers payant, refusé par une grande partie des praticiens libéraux. Il sera finalement adopté le 17 décembre, remettant l'application de ladite mesure à 2017 : c'est à dire à la prochaine majorité politique...
Le 15 septembre, la Cour des comptes rendait public son rapport annuel sur le financement de la sécurité sociale. Les kinésithérapeutes libéraux, épinglés dans ce rapport, n'ont pas manqué de réagir. L'augmentation des dépenses de kinésithérapie est surveillée, sans conséquence pour le moment dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016.

Réveil des salariés. En avril, on découvrait que l'intérim kiné était un secteur en plein essor. Avec des salaires plus attractifs que les hôpitaux, ces entreprises bénéficient de la raréfaction des kinésithérapeutes hospitaliers. En guise de mise en garde, ou d'appel à l'aide, quatorze organisations syndicales et professionnelles signaient un communiqué appelant à une réforme de l'exercice salarié.

Un vent de réforme pour la kinésithérapie. En un an, nous avons connu les réformes les plus importantes de ces cinquante dernières années. S'il était admis que la kinésithérapie française accusait un certain retard de développement par rapport à ses voisins développés, l'année 2015 nous a fait enfin rentrer dans le XXIème siècle !
Tout d'abord, c'est la réforme de la formation initiale. Depuis septembre, les étudiants rentrant en IFMK auront une scolarité de quatre ans. La formation est désormais rénovée en cohérence avec les standards universitaires et internationaux. C'est également la fin du concours physique-chimie-biologie au profit d'une sélection universitaire. La profession est en mouvement, et ne semble pas vouloir s'arrêter là.
Après la formation, c'est la définition de la profession dans le code de Santé publique qui est réécrite. Adopté dans l'article 123 de la loi de Santé, cette nouvelle définition est centrée sur des missions, elle est donc moins limitative que la précédente. Elle ouvre de nouveaux droits pour les kinésithérapeutes : renouvellement de prescription mais aussi introduction d'une notion « d'urgence en kinésithérapie ». 

Petites évolutions conventionnelles. Une nouvelle cotation est apparue en juin pour la prise en charge globale du cancer du sein. En novembre c'est une amélioration des conditions de remboursement des indemnités kilométriques dans certaines conditions. Parallèlement, c'est le conventionnement sélectif qui a fait discrètement son grand retour, profitant désormais d'un appui législatif.  

Bouleversement syndical. Début décembre étaient publiés les résultats des élections URPS. Ces élections ont été complétement délaissées par les kinésithérapeutes (76% d'abstention), avec pourtant des conséquences notables pour les prochaines négociations conventionnelles. La FFMKR perd sa majorité absolue, l'Union devient majoritaire, et Alizé fait son entrée dans la cour des grands.



Que nous réserve l’année 2016 ? Nous verrons bien ! En attendant, Info-kiné restera une année de plus à vos côtés pour vous offrir une information loyale et gratuite. Avec peut-être, qui sait, de nouveau collaborateurs ?

Bonnes fêtes de fin d'années !

François-Régis Sarhan
Rédacteur en Chef,
www.info-kine.com

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons