Publicité
Publicité
F-R.S. | jeudi 11 février 2016 - | Dernière modification le

Grande conférence de la santé : quels engagements pour la profession ?

Le premier ministre a annoncé le 11 février 2016, les grandes orientations du gouvernement pour accompagner le progrès en santé. 


La Grande conférence de la santé est une vaste concertation des acteurs de santé (syndicats, étudiants, Ordres, associations de patients...) lancée en juin 2015. L'objectif du gouvernement était de proposer à son issue une feuille de route, élaborée en partenariat avec la société civile, pour moderniser le système de santé Français, accompagner le progrès et les nouveaux enjeux professionnels.

Trois grandes thématiques ont été abordées durant six mois d'échanges et de débats : formation, métiers - compétences, et parcours professionnels. Ceux-ci ont aboutis à une série de proposition présentés par Manuel Valls, en présence de Marisol Touraine et de Thierry Mandon, le 11 février 2016 au Conseil économique, social et environnemental. 

Le premier ministre a présenté, à l'issu d'une journée d'échanges, une feuille de route qualifiée de « nouvelle page de la santé publique ». Parmi ces propositions, bon nombre peuvent intéresser les kinésithérapeutes :


Formation :  

- Poursuivre les et étendre les expérimentations de sélection alternatives " PACES" (à l'image de ce qui se réalise à Angers).
- Développer les passerelles entre études médicales et paramédicales : entrée en 2eme ou 3eme année de médecine pour les diplômés paramédicaux.
- Rentre rapidement accessible aux étudiants paramédicaux les services du CROUS.
- Étudier les conditions de déploiement d’une offre publique de formation pour toutes les professions de santé.
- Mettre en place des temps de formation théorique et pratique (étude de cas, stages
Interprofessionnels ou croisés) regroupant les étudiants des différentes filières de santé.
- Confier – à moyen terme – aux universités l’encadrement pédagogique des formations paramédicales.
- Étendre la logique d'évaluation de l'enseignement supérieur aux écoles et instituts de formation paramédicaux.
- Concourir à l'émergence d'un corps d'enseignants chercheurs pour les formations paramédicales.

Métiers - compétences :

- Élaborer un cadre global pour former des professionnels paramédicaux en pratique avancée et définir les conditions d'exercice de ces professionnels.

Parcours professionnel :

- Permettre des évolutions de carrière plus diversifiées et favoriser le double exercice hôpital/ville.



Toutes les propositions et la feuille de route du premier ministre sont disponibles dans le documents ci-après :

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons