Publicité
Publicité
F-R.S. | vendredi 3 juin 2016 - | Dernière modification le

Mobilisation des salariés : des kinés peu mobilisés, le ministère absent

Le 3 juin 2016, les professionnels de rééducation ont manifesté devant le ministère de la santé pour la revalorisation de leurs salaires. Le bilan de cette manifestation est décevant. 



De nombreux syndicats professionnels de kinésithérapeutes et d'orthophonistes ont appelé à manifester le 3 juin 2016 devant le ministère des Affaires Sociales et de la Santé pour revendiquer notamment la publication de nouvelles grilles de rémunération, plus favorables, dans la fonction publique hospitalière. En effet, le groupe de travail ministériel ouvert au printemps pour améliorer l'attractivité de ces professions à l'hôpital stagne par l'insuffisance des mesures proposées. 

Le rassemblement, débuté à 11h devant le ministère a duré plus de trois heures durant lesquelles 250 participants, ont scandé des slogans et des chansons dénonçant la disparition des orthophonistes et kinésithérapeutes hospitaliers. Parmi eux, on pouvait compter beaucoup d'étudiants en orthophonie, et une vingtaine de kinésithérapeutes.

Une des organisatrices se dit déçue de la mobilisation « on attendrait des bus de toute la France, mais les conditions climatiques et les grèves des transports ont empêché de nombreux grévistes de nous rejoindre ». Quelques kinésithérapeutes s'interrogeaient également sur l'absence remarquée de leurs collègues, visiblement peu mobilisés : « peut-être que l'information n'a pas circulé ? En tout cas je ne vois ni étudiants, ni nos syndicats professionnels !». Il est vrai que seul le président du syndicat Alizé était présent, la FFKMR et le SNMKR étant les grands absents quand tous les syndicats orthophonistes étaient présents. 



Une délégation constituée de représentants des grandes centrales syndicales et des membres de l'intersyndicale orthophoniste a été reçu par l'administration qui n'avait aucun élément nouveau à apporter. Puis, pendant près deux heures, ils ont attendu qu'un représentant du cabinet de la ministre vienne répondre à leurs demandes, en vain.

Le refus du gouvernement de communiquer les nouvelles grilles de rémunération des kinésithérapeutes de la fonction publique avant la fin du mois de juin est un signal négatif quant à leur contenu. La manifestation s'est dispersée aux alentours de 15h30.

La fonction publique hospitalière compte environ 4800 kinésithérapeutes et un millier orthophonistes. Le salaire de recrutement de ces professionnels est d'environ 1 350 euros net en début de carrière pour atteindre 2 300 euros en fin de carrière. Selon la direction générale de l'offre de soins 47% des kinés de la fonction publique sont partis en retraite entre 1999 et 2015.

Partager cet article

Souscription

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles directement par couriel.
Vie privée garantie. Nous ne partageons pas vos données personnelles.

Articles récents

Template modified by info-kine.com from a work of Uong Jowo, Kang Ismet, Solaranlagen, Bed In A Bag, and Lawyers . Fourni par Blogger.

2015 La Revue de Presse des Kinésithérapeutes. All Rights Reserved. Licence Creative Commons